Accueil   DÉCOUVRIR / PATRIMOINE   Un peu d'histoire   Histoires de religion

Histoires de religion

En 1540, l’Evêque d’Uzès signale la présence de novateurs dans les principales villes de son diocèse et en particulier à Saint-Ambroix.
En 1560 les Saint-Ambroisiens adoptent les idées de la réforme, la ville devient protestante. Le premier pasteur s’appelait Noguier. Le culte avait lieu dans la salle de la maison commune.

1572 : massacre de la Saint-Barthélémy

 

En 1574 débute la construction du premier temple, sous l’impulsion du pasteur Chamier, suite à une délibération des habitants du 21 mai. Il s’élevait entre la Grand Rue (actuelle rue de l’Hôtel de ville) et les remparts (longeant l’actuel boulevard du Portalet).

13 avril 1598 : Edit de Nantes
édit rendu par Henri IV pour donner un statut légal à l’église réformée

 

Les protestants recouvraient leurs droits civiques et pouvaient accéder à tous les emplois.
Une centaine de places de sûreté (places fortes) étaient accordées pour huit ans.

En 1629 signature de la Paix d’Alais
les privilèges militaires sont abolis par Richelieu

 

Les places fortes sont supprimées. Louis XIV restreignant progressivement les droits accordés et usant de la violence à partir de 1681 (ce sont les dragonnades) pour contraindre les protestants à devenir catholiques.

 

18 octobre 1685 : Edit de Fontainebleau
c’est la révocation de l’Edit de Nantes

 

La population doit abjurer et le temple est détruit.
Le culte protestant est désormais interdit. De nombreux protestants émigrent.
C’est le début du Culte du Désert, la ronde des prédicants. On fait le culte hors la ville dans la clandestinité.

1702 : début de la guerre des Camisards

 

C’est une véritable guerre civile : on se massacre entre voisins de religions différentes.

1703 : c’est le grand brûlement des Cévennes

 

Louis XIV envoie ses troupes qui pratiquent la politique de la terre brûlée.
En 1759 la population est à moitié catholique et à moitié protestante.

 

29 novembre 1787 : Edit de Tolérance
Louis XVI accorde aux protestants
la reconnaissance d’une existence légale

 

L’Etat-civil devient laïque pour les protestants. Ils peuvent faire enregistrer leur état-civil clandestin en montrant leurs documents jusque là sans valeur légale.
Cet édit leur assure le droit d'exister dans le royaume sans y être troublés sous le prétexte de religion.
L'accès aux charges publiques et à l'enseignement reste néanmoins interdit aux non-catholiques.

1789 : Révolution française

 

Les protestants seront admis à tous les emplois civils et militaires, par le texte constitutionnel du 24 décembre 1789.
La liberté de conscience ne leur sera accordée qu'avec la Déclaration des droits de l'homme, et la liberté du culte, par le texte constitutionnel du 3 septembre 1791.
1822 : construction d’un nouveau temple (aujourd'hui caveau du vieux temple).
Ce temple étant de petite dimension il sera vite nécessaire de construire un nouveau temple qui sera inauguré en 1877.

 

 

Réservez en ligne

réalisation : Alliance-Réseaux