Accueil   DÉCOUVRIR / PATRIMOINE   Villages à découvrir   Saint Julien de Cassagnas

Saint Julien de Cassagnas

Le village est cité dès le XIIème siècle dans un document d’allégeance du seigneur du château d’Allègre (Les Fumades) à son suzerain en tant que ville de St Julien de Cassagnas (entendre certainement, villa, sens latin = ferme).


St Julien de Cassagnas, petit village aux charmes secrets, situé entre les axes Alès-Barjac et Alès-St-Ambroix, est suffisamment éloigné d’eux pour n’en subir aucune nuisance. Il se pelotonne autour de sa place du 14 juillet et de ses rues plus ou moins larges serpentant entre les murs de vieilles pierres, disparaissant sous une arche ou s’éloignant vers la campagne environnante. Ici, la terre argilo-calcaire n’a livré aux hommes que des galets pour leurs constructions (preuve irréfutable de la présence de l’eau dans des temps plus anciens). Les champs ont remplacé les cabrunes (lieu de pâturage des chèvres) et les mûriers ont supplantés les châtaigniers.


St Julien de Cassagnas, commune de 445 hectares, compte aujourd’hui 617 habitants. Le village dispose de plusieurs commerces qui animent la vie des habitants et un patrimoine ancien qui fait la joie des touristes :


La tour romane : elle daterait du XIIIème siècle où un dénommé Pierre de la Tour y aurait résidé. Elle servit de tour de surveillance et de communication entre les châteaux environnants.


La gare et le chemin de fer : le développement de la voie ferrée s’est effectué au moment de l’exploitation des mines de charbon du Martinet, Gagnières etc… pour l’évacuation de cette matière première vers la voie rhodanienne.
La gare connut aussi une forte expansion avec le développement de la station thermale des Fumades. St Julien était alors « l’arrêt voyageur » obligatoire. Enfin avec la ligne PLM (Paris-Lyon-Méditerranée) elle poursuivait son ascension.

 

La maison d’Engles : c’est une des plus vieilles bâtisses du village (datée du XVème siècle). Ce mas est caractéristique, de par son architecture, des maisons cévenoles : arcades, magnagneries…


La trappe : les frères trappistes installés à Notre Dame des Neiges ont construit le monastère de la Trappe en 1850. Ils ont cultivé jusqu’à 123 ha de terres et ont notamment produit du vin qu’ils montaient et faisaient vieillir à Notre Dame des Neiges. Ils mirent au point un vin apéritif appelé « Cassagnas » dont l’appelation et le savoir faire se perdit à la vente de la propriété. Aujourd’hui la Trappe est un centre équestre.


Au cœur du village : à côté de la tour romane, se situe le château de St Julien de Cassagnas. Ce bien, privé et non visitable, accueille une fois par an dans le parc un concert de musique. L’église, de style roman, est datée du XVème siècle. Dans un premier temps, à cet emplacement a été construite une chapelle. Aujourd’hui rénovée, elle connut par le passé les périodes difficiles de la guerre des Camisards et de la Révolution.


Commerces et Services : La Poste, boucherie, point multiservices, salon de coiffure

Réservez en ligne

réalisation : Alliance-Réseaux