Accueil   DÉCOUVRIR / PATRIMOINE   Saint Ambroix

Saint Ambroix

Saint-Ambroix, 3484 habitants, ancienne capitale de la soie, carrefour touristique et commercial des Cévennes est située dans un triangle prestigieux entre la mer Méditerranée, le Parc national des Cévennes et la partie provençale de la vallée du Rhône et de la Camargue. Par sa situation géographique privilégiée, Saint-Ambroix constitue le point de départ de multiples itinéraires touristiques.

Saint-Ambroix est une cité historique, son existence se perd dans la nuit des temps, les celtes et les romains y ont laissé des traces de leur passage. Ville fortifiée au Moyen-âge, elle va par la suite se développer commercialement et industriellement (industrie de la soie au XIXème siècle).

Aujourd'hui, Saint-Ambroix joue le rôle d'un véritable pôle commercial grâce à son marché dont les origines remontent à 1363 (faveur du Roi Jean II le Bon). Chaque mardi, Saint-Ambroix draine les foules avec son marché. Tous apprécient la qualité et la diversité des produits du terroir proposés par l'artisanat (poterie, bois sculpté...) ou l'agriculture (pélardons, olives, légumes...)

Sa zone de chalandise couvre 24 000 habitants, mais également avec les prestations de plus de 200 commerçants, artisans et professions libérales, ainsi qu'une vie associative particulièrement dynamique avec plus de 65 associations sportives, culturelles, caritatives et diverses.

Saint-Ambroix est dotée d'un équipement sportif de haut niveau (halle des sports avec mur d'escalade, salle de sports spécialisée, piscine, tennis, stade de football, etc.) qui permet de pratiquer toutes les activités physiques.

Saint-Ambroix, c'est aussi de nombreux campings, hôtels, restaurants, gîtes, plans d'eau. Saint-Ambroix offre de nombreuses festivités et notamment la reconstitution de la Légende du Volo-Biòu le 14 juillet et le corso fleuri du 15 août.

 

Découvrir le patrimoine …

La bourgade de Saint-Ambroix s'est développée au bord de la Cèze, à la limite du Gard et de l'Ardèche, sur la faille entre les Cévennes schisteuses et les Gras calcaires du Vivarais. Zone de passage naturel entre la montagne et la plaine, elle est depuis l'antiquité, un lieu d'habitation et d'échanges commerciaux.

Vous pourrez découvrir, au fil des rues, un patrimoine allant des celtes à nos jours, en passant par des ruelles médiévales, et un boulevard aux demeures cossues de la bourgeoisie catholique et protestante du 19ème siècle.

Le Dugas

En passant par les ruelles médiévales, vous accéderez au Plateau du Dugas.

Vous découvrirez une chapelle du 19e et la tour de l'horloge, probable vestige de la première église détruite en 1560, au début du protestantisme. Cette tour porte la cloche de l'ancien temple, brisée par les protestants et refondue par l'évêque, à l'époque de la révocation de l'Edit de Nantes.

Le boulevard du Portalet

Le boulevard du Portalet, avenue principale, fut construit au 19ème siècle, sur l'emplacement des remparts de la ville démantelés à partir de 1808.
Il témoigne de la prospérité de la sériciculture, avec sa large perspective, la mairie et surtout les demeures bourgeoises. Il suffit de lever la tête pour admirer régulièrement des fenêtres et des balcons ouvragés. Les plus belles de ces demeures appartenaient à des filateurs.

 

 

 

 

Réservez en ligne

réalisation : Alliance-Réseaux